…C’est possible avec Reporters sans frontières !

Les lectrices et les lecteurs de l’excellente revue Oiseau-tempête se souviennent peut-être que j’avais, dans un article intitulé « Le culte du barbelé », évoqué une lunette de WC commercialisée par une grande maison de vente par correspondance. La particularité — supposée hilarante — était de comporter, inclus dans un plastique transparent, une couronne de véritable barbelé.

Le mauvais goût marchand n’a pas de limites, on l’avait donc vérifié une fois de plus. On va voir* qu’il gagne encore en vulgarité à se frotter, si l’on ose dire, à la bonne conscience démocratique. En effet, peut-être par un souci de rééquipement complet des toilettes citoyennes, la marque dite « Lutin malin » met sur le marché un papier toilette en rouleaux qui porte imprimé (à l’encre non toxique, nous dit-on) la Déclaration universelle des Droits de l’homme ! On se contentera d’indiquer, en guise de commentaire, que cette entreprise pédagogique est parrainée par l’association Reporters sans frontières, dont le logo figure également sur les rouleaux (je jure que je n’invente rien). Ajoutons encore que 15 centimes d’euro par paquet de 12 rouleaux sont versés à une association qui éduque des chiens-guides pour aveugles.

Le personnage emblème de la marque est une espèce de Gepetto en large pantalon rouge et chapeau melon, doté d’une barbe blanche fournie. « Prenez le temps de lire », recommande-t-il, un rouleau à la main. L’emballage plastique porte encore deux messages : « Aimons la vie » (sic) et « Cul’turellement vôtre » (serait-ce un jeu de mots ?).

Art 14 DDH réduit

Une telle surcharge de signifiants dérisoires est un peu lourde pour l’estomac et l’on regrettera que le Lutin merdeux n’ait pas songé à commercialiser, en complément, des sacs à dégueuler comme les compagnies aériennes en fournissent à leurs passagers. On pourrait y imprimer, par exemple, le texte de la Constitution européenne…

Addendum

Tel(le)s internautes ont manifesté une incrédulité, que je serais tenté d’excuser si elle n’était blessante.

J’y insiste : il ne s’agit nullement d’un canular (de ma part au moins). La chose (voir photos),acquise dans un Monoprix du dix-huitième arrondissement de Paris, m’a été offerte par un aimable correspondant.

J’indique à toutes fins utiles les mentions légales figurant sur l’emballage : « Infos consommateurs : Pub’action Lutin Malin, Le Plessis 53370 Gesvres. Fabriqué par : Kartogroup France, Dalle Hygiène, 4, rue de Wervicq, 59166. »

Lutin malin réduit

*Publié en ligne, le 29 novembre 2004, ce billet figurait initialement sur mon site.