Mots-clefs

Sensibles aux critiques qui leur ont été adressées, notamment par La Révolution et nous et Anne Verjus (et probablement par d’autres) à propos de la hiérarchie des genres qu’exprimait — même involontairement — l’affiche du séminaire “Sociabilités et civilités révolutionnaires”, les responsables de l’Institut d’études avancées de Paris ont produit un nouveau document pour annoncer les conférences des 7 et 14 décembre, signalées sur ce blogue.

Saluons cette réactivité et cette capacité d’autocritique.

Ci-dessous, le document rectifié, dans lequel Marie-Ève Beausoleil se retrouve à égalité avec les orateurs mâles de l’IEA.

affiche_seminaire_bastien-serna_2016_