Mots-clefs

, , , , ,

Retrouvée à l’occasion de la récente assemblée générale de la Société des études robespierristes, Dominique Godineau tenait à me signaler une confusion indépendante de sa volonté.

Dans le Dictionnaire des féministes, dirigé par Christine Bard et Sylvie Chaperon, dont elle a rédigé (au moins) l’article «Olympe de Gouges», elle a voulu signaler aimablement l’article de ce blogue publiant en parallèle la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne de celle-ci et un pastiche égrillard publié un mois plus tard.

Mystère des copier-coller, des coupes, et des bouclages précipités: au lieu de signaler mon article comme source, c’est moi qui suis signalé… comme auteur du pastiche en question!

[Cliquer sur l’image pour l’AGRANDIR]

Moi qui désespérais de passer quelque jour à la postérité féministe, je n’aurais jamais cru devoir le faire en tant que plagiaire grivois!

Nous sommes bien peu de choses, décidément!

Que la Postérité veuille bien noter, au moins, que Dominique Godineau n’en peut mais!