Mots-clés

, , ,

Présentation par l’éditeur

Historien excentrique de la Révolution française, Richard Cobb enquête sur un dossier d’archives décrivant les corps repêchés dans la Seine entre 1795 et 1801. Par-delà l’énigme de leur fin tragique, il restitue à ces hommes et femmes, jeunes et vieux, noyés, suicidés ou assassinés, leur existence singulière.

Attentif aux traces les plus fugitives – un bouton de veste, un mouchoir, un petit bijou –, il parvient, avec une renversante puissance d’écriture, à animer de sa vie propre la population grouillante de la capitale aux abords du fleuve.

Avec cette plongée en dessous de la Révolution, il entreprend, plutôt qu’une « histoire populaire », la fabrique d’une histoire des gens du peuple.

Traduit de l’anglais par Daniel Alibert-Kouraguine.

Introduction de Pierre Serna.

Éditions Anacharsis. 240 p., 19 €.

Pour lire d’autres extraits, aller sur le site des Éditions Anacharsis.

Statut du livre: non lu.