Étiquettes

, , , , ,

Je reproduis ci-dessous – en images sur lesquelles vous pouvez cliquer pour les agrandir – un article publié dans le Journal de Médecine (t. 88, pp. 161-166) en juillet 1791, et repris dans L’Esprit des journaux françois et étrangers (t. X, octobre 1791).

À l’époque, Jacques Roux fréquente la section depuis déjà quelques mois (début 1791), mais l’établissement semble avoir été installé début 1790. On ne trouve pas d’allusion à ce dispositif dans les textes de lui que nous connaissons.

Ce «service d’urgence» avant la lettre, à l’initiative duquel se trouve Antoine-Alexis Cadet de Vaux (1743-1828), chimiste et pharmacien, copropriétaire du Journal de Paris, est présenté, dans le vocabulaire de l’époque, comme un «établissement de bienfaisance publique». Chirurgiens et pharmaciens y travaillent gratuitement.