Étiquettes

, , , , , ,

Cliquer sur l’image pour l’AGRANDIR

En écho à la revendication par les «Gilets jaunes» d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC): troisième  «Rendez-vous de Claude», au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, à Ménilmontant, le jeudi 24 octobre.

J’invite l’historien Serge Aberdam pour parler du «référendum» sur la constitution de 1793. Les assemblées primaires chargées d’y répondre et d’élire des «envoyés» qui iront à Paris débordent souvent le cadre prévu. Des femmes s’y imposent; on rédige des «vœux» qui sont de nouveaux cahiers de doléance. Une fois à Paris, les envoyés fraternisent avec les sans-culottes des sections et s’invitent sur les bancs des députés à la Convention.

_________________

Ahou! Ahou! Ahou!

* Ce cri de ralliement [qui répond, chez les Gilets jaunes, à la question, pareillement criée: «Gilet jaune, quel est ton métier?»] est inspiré par le film 300, un péplum hollywoodien sorti en 2007, relatant la bataille des Thermopyles, largement méprisé par la critique parisienne mais non par le public, qui aime l’héroïsme grandiloquent (le film a fait plus d’un million et demi d’entrées en salle en France). Dans une scène particulièrement appréciée, le roi de Sparte Léonidas demande à ses hoplites, promis au sacrifice pour sauver la Grèce de l’invasion perse, quel est leur métier, et ils répondent par une clameur formidable «Ahou! Ahou! Ahou!», qui signale leur belle ardeur à combattre (et a donné son titre au présent livre, qui n’est, en somme, qu’un écho du mouvement).

[Explication empruntée au livre publié par L’Insomniaque Ahou! Ahou! Ahou! Novembre 2018-Avril 2019: Les dos prennent la parole (et les échines se redressent), 63 p., nombreuses illustrations, 9 €.]