Étiquettes

,

Paul Chopelin, historien et universitaire que j’ai déjà cité ici, et que vous pouvez suivre (comme moi) sur Twitter a signalé sur ce «réseau social» un de ces documents en marge des archives «respectables» que nous apprécions l’un et l’autre. Il s’agit d’une historiette publiée dans Rafale, l’almanach commun – année 1951 – de plusieurs revues catholiques pour la jeunesse (voir couverture en bas de page).

Elle met en scène (p. 87) Robespierre défié et battu aux échecs par un jeune homme trop joli pour ne pas être une fille – et bien sûr c’en est une! Elle y gagne la tête de son fiancé, le «ci-devant duc de La Ferté».

Certes Robespierre apparaît ici dans son «rôle noir» traditionnel de pourvoyeur de guillotine, mais il sait se montrer «beau joueur» avec celui qui l’a battu, et lorsqu’il découvre que c’est une jeune femme et qu’elle s’est donc jouée de lui par-dessus le marché, loin de se fâcher, il «la regarde longtemps partir, rêveur». Il s’agit bien d’une fiction.

Cliquez sur les images pour les AGRANDIR.