Étiquettes

, , , ,

On ne peut pas dire que les journalistes, même spécialisé·e·s en histoire, se soient empressé·e·s de signaler à leur lectorat l’existence d’un livre traitant de la politique de genre de Robespierre (en vente dans toutes les bonnes librairies).

Ils et elles gardent sans doute pour de meilleures occasions leurs remarques aigre-douces habituelles sur la fascination inexplicable exercée par le personnage.

C’est une presse militante qui brise ce boycottage : j’ai signalé ici-même la belle recension rédigée par Guy Girard dans la revue Chroniques Noir & Rouge; je crois savoir que la revue libertaire et féministe Casse-Rôles en publiera une dans un prochain numéro.

Je suis d’autant plus heureux de voir mon livre recensé – et par Annie Metz, qui fut longtemps directrice de la Bibliothèque Marguerite Durand – dans le bulletin (n° 29, 2021) des Archives du Féminisme présidées par Christine Bard.

Cliquez sur les images pour les AGRANDIR